19 juil. 2015

Bref j'ai traversée l'Atlantique à bord d'un grand voilier



Trois mois d'absence sur le blog, promis je n'ai pas déserté, j'ai vécu une aventure extraordinaire. J'ai fait une traversée de l'Atlantique avec L'Hermione. Je vous en ai déjà parlé ici, de mon aventure avec l'Hermione, que je fais partie de l'équipage volontaire du bateau, que j'avais fait les essais en mer à l'automne. 
En Avril dernier le grand jour est arrivé, le 18 avril on a pris le départ officiel pour le grand voyage, celui que j'attendais avec impatience depuis des mois. On a mis cap sur les Iles Canaris pour une première escale de quelques jours à Las Palmas avant d'attaquer la vraie traversée jusqu'à Yorktown en Virginie aux Etats Unis.
Je ne sais pas par quel bout commencer tant cette aventure fut formidable, extraordinaire , d'une richesse folle. Ce n'est pas exagérer de dire qu'elle a changer ma vie, c'est évident, une telle aventure marque au plus profond de soi. Ce que j'ai vécu, ce qu'on a vécu tous ensemble, car c'est une aventure collective, un équipage de quasiment quatre vingt personne à bord de cette merveille qu'est l'Hermione , c'est inimaginable tant qu'on ne le vit pas. Je sais que c'est une chance de faire partie de cet équipage mais c'est comme si c'était naturel d'en faire partie, de naviguer sur ce bateau, même si parfois il faut se dépasser, sortir de sa zone de confort c'était instinctif. 
Comment vous décrire cette sensation d'être seul au milieu de l'Océan sans croiser aucun autre bateau, d'avoir en quelque sorte cette étendue d'eau rien que pour nous, d'avoir chaque soir des couchés de soleil qui ne se ressemblent pas, des nuits étoilées comme si chaque nuit nous faisait un cadeau.


Je n'ai pas vu le temps passer durant cette traversée, je n'arrivais pas à l'imaginer avant de la faire et puis la traversée c'est déroulée naturellement au rythme de la météo et du bateau. En arrivant sur la fin je n'avais pas envie que ça se termine, j'avais encore envie de naviguer au milieu de rien, d'être seul sur l'eau avec notre si beau bateau.
Je voulais encore profiter d'une sieste au soleil sur le pont, de rire avec les copains, de me baigner dans l'Atlantique, de voir des dauphins s'amuser dans la vague d'étrave du bateau, de guetter des baleines, de profiter de la vue en hauteur dans la mature....
Mais il fallait une fin sinon ce n'est pas une traversée! Avant d'arriver sur les côtes américaines on a eu la chance de faire une escale à la dernière minute aux Bermudes, c'était la cerise sur le gâteau. Puis on est arrivé aux Etats Unis, accueillis comme des rois dans la première ville de notre escale à Yorktown, on attaquait la deuxième partie de l'aventure, les escales américaines, le partage avec les visiteurs, tous les trois ou quatre jours une nouvelle ville, de nouvelles têtes , de nouvelles choses à découvrir. 
J'ai débarqué le 27 juin dernier à Philadelphie, dernière ville de mon périple avec l'Hermione mais la belle a fait d'autres escales, des nouveaux membres d'équipage on rejoint le bateau. Je n'avais pas envie de partir mais c'est la règle il faut laisser la place aux autres. Je ne suis pas rentrée en France aussitôt, avec mon amoureux qui était aussi du voyage avec l'Hermione on est aller se balader jusqu'à voir notre bateau une dernière fois à New York.  Le bateau a continué ses escales aux Etats Unis et une dernière au Canada actuellement avant de prendre ce weekend le chemin du retour pour une escale à Brest le 10 Aout.



C'était la plus merveilleuse de mes aventures jusqu'à présent, s'il fallait le refaire je le referais mille fois les yeux fermés. Je suis de retour à terre, j'ai repris le cours d'une vie normal, le travail mais au fond de moi quelque chose a changer avec cette traversée.

Je reviendrais avec des articles plus détaillés sur ma traversée, mon voyage, les escales. Je me remet doucement à la vie connectée, je range mes photos, j'organise un peu ça dans ma tête et je reviendrais partager un petit peu de mon aventure avec vous.



1 commentaire:

  1. Wahou quelle belle aventure, tu as dû t'en mettre plein la vue !

    RépondreSupprimer